26 sept. 2017

Journée dans les Monts de Blond

france limousin haute-vienne monts blond
Cet hiver, j'avais passé quelques heures à découvrir la jolie ville de Mortemart, classée parmi les plus beaux villages de France. En plein mois de décembre, autant dire que c'était le désert total (on a croisé plus de canards que d'êtres humains), mais je m'étais promis de revenir dans la région une fois l'été venu. Les Monts de Blond, contreforts du Massif central, sont en effet un lieu propice à la randonnée : une jolie région vallonnée, une multitude de cours d'eau et un paysage boisé façonnent la petite dizaine de kilomètres dans les alentours de Blond. Ça vous dit de découvrir ça ?

Randonnée des hêtres

france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres
Ce jour-là, j'avais repéré deux circuits proches l'un de l'autre, entre les communes de Cieux et Blond. Le premier, le chemin des hêtres, débute sur la commune de Cieux. On est accueilli à l'entrée (du moins lorsque l'on arrive de Limoges) par un superbe étang de quarante-trois hectares où l'on aurait bien envie d'aller se baigner ! (Malheureusement, pas de plage à l'horizon...) Le départ du circuit se fait au cœur du village, on se gare sur le parking de la mairie et il n'y a ensuite qu'à suivre les panneaux. On passe à côté de l'église, puis d'un lavoir où il y a une table de pique-nique et on rejoint une route que l'on longera pendant quelques centaines de mètres avant de bifurquer sur la droite, au niveau d'une croix. Heureusement ce n'est pas un axe très fréquenté car les bas-côtés ne sont pas aménagés.
france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres
france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres
L'église de Cieux.
france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres
On longe de très belles propriétés, comme ce jardin très bien entretenu...
france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres
... ou cette belle maison au bout d'une allée ombragée.
france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres
La première partie de la randonnée est celle qui m'a le plus plu : d'ailleurs, je n'ai pas arrêté de mitrailler tous les trois pas. On s'enfonce dans les Monts, on traverse plusieurs fermes, on longe des prés où paissent des moutons pas trop farouches. De temps en temps, on a le droit à de beaux points de vue un peu en hauteur sur toute la région. Le circuit est quasiment plat, c'est à peine s'il y a une ou deux petites montées histoire de dire, et se fait souvent sous le couvert des arbres, ce qui est plutôt agréable lorsque le soleil cogne. Le nom de ce circuit vient des nombreux hêtres qui se dressent le long du chemin.
france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres   france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres
Regardez-moi ces bouilles adorables.
france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres
On longe aussi quelques étangs, petites touches de bleu dans un paysage dominé par le vert.
france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres
france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres   france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres
Ce n'était pas encore tout à fait la période mais il y avait déjà quelques mûres mûres à point, parfait pour grignoter en chemin.
france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres
france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres
france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres
france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres   france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres
Place à quelques petites touches de rouge...
france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres
france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres
france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres
Une fois la zone d'exploitation forestière derrière nous, on rejoint rapidement la route que l'on a longée en début de circuit. Il faut la traverser pour poursuivre la randonnée, de sorte à faire une boucle pour revenir au niveau de la bifurcation du début. Malheureusement, cette partie-là de la promenade m'a beaucoup moins enchantée, on est majoritairement en sous-bois, souvent très denses, ce qui fait qu'on voit très peu le paysage. C'est un peu monotone, surtout après une première partie très diverse. Je regrette presque de ne pas avoir coupé en longeant la route pour revenir au village de Cieux plus rapidement. Au moins de cette manière c'est moins dangereux.
france limousin haute-vienne monts blond cieux randonnée chemin hêtres
Même si j'ai été moins émerveillée par la fin du circuit, le chemin des hêtres est une jolie randonnée pour découvrir les paysages des Monts de Blond. Elle est vraiment très facile, quasiment sans aucun dénivelé, et est parfaite pour une sortie dominicale en famille.


Randonnée des cimes

france limousin haute-vienne monts blond randonnée chemin cimes   france limousin haute-vienne monts blond randonnée chemin cimes
Le nom était plein de promesses : je me voyais marcher sur les cimes des collines, à admirer les douces courbes du paysage et à m'émerveiller du panorama sur les Monts de Blond. Malheureusement, c'est tout autre chose qui s'est passé ! Le circuit des cimes, sur Les Hauts de Blond, se passe en effet majoritairement en sous-bois et les portions à flanc de colline, avec une vue dégagée, sont malheureusement assez rares. Ne vous faites donc pas à voir comme moi par son nom si vous cherchez à randonner en terrain dégagé.
france limousin haute-vienne monts blond randonnée chemin cimes
france limousin haute-vienne monts blond randonnée chemin cimes
france limousin haute-vienne monts blond randonnée chemin cimes
J'aime bien la randonnée mais seulement s'il y a un but : une vue prometteuse, un lac, bref quelque chose pour me motiver le long du chemin. Comme je privilégie la plupart du temps des boucles (où l'arrivée n'est pas la finalité en soi), marcher pour marcher m'ennuie vite, surtout dans un paysage répétitif. C'est malheureusement un peu ce qu'il s'est passé ici : le début du circuit est très joli, on marche sous le couvert des arbres mais on a parfois des trouées sur les Monts ; on traverse un petit hameau et une fois de plus on a un panorama assez vaste sur les alentours. Le regard porte loin, c'est agréable de marcher au milieu de si beaux paysages. Mais après ce petit chemin de terre, on s'enfonce dans un sous-bois, pour ne quasiment plus en ressortir. Ajouté à cela que le marquage à cet endroit n'est plus très lisible pendant un bon moment (il suffit de continuer tout droit, toujours, mais bon, une petite marque de temps en temps pour rassurer le promeneur anxieux comme moi ne serait pas de trop), j'étais surtout concentrée à m'inquiéter si je ne loupais pas un embranchement.
france limousin haute-vienne monts blond randonnée chemin cimes
france limousin haute-vienne monts blond randonnée chemin cimes
Enfin un panorama, après des dizaines de minutes à marcher en sous-bois... Quel dommage car la région est vraiment belle quand on peut l'apercevoir depuis les hauteurs !
france limousin haute-vienne monts blond randonnée chemin cimes
Qu'on ne se méprenne pas : cette randonnée reste très agréable. Contrairement à la précédente, il y a un peu plus de dénivelé, ce qui casse un peu la monotonie. Mais je m'attendais simplement à plus de points de vue, d'où ma légère déception.


Blond

france limousin haute-vienne monts blond église fortifiée
La randonnée précédente se trouvant à quelques minutes de Blond, j'en ai profité pour y faire un petit détour : si vous passez dans le coin, ne manquez pas le village et son église fortifiée, typique de l'art roman de la région. Je n'ai malheureusement pas pu entrer à l'intérieur (est-ce que je n'ai juste pas réussi à ouvrir la porte ou était-elle fermée ? Le mystère reste entier) mais l'extérieur mérite le coup d’œil, notamment avec sa façade faisant également office de clocher. On trouve également dans les environs des formations de pierres remarquables, comme les Rochers de Puychaud, une formation de roches granitiques, source de nombreuses légendes (vous en trouverez une sur Wikipedia).
france limousin haute-vienne monts blond église fortifiée

Mortemart

france limousin haute-vienne monts blond mortemart
Comme je vous le disais en introduction de cet article, j'ai découvert Mortemart en plein cœur de l'hiver, ne vous étonnez donc pas de l'absence de végétation ! Ce village est classé parmi les plus beaux villages de France (c'est d'ailleurs le seul du département) et malgré sa petite superficie (c'est le plus petit village de Haute-Vienne) on y trouve un grand nombre de bâtiments remarquables. Plusieurs plaques dans la ville permettent de naviguer de l'un à l'autre, avec à chaque fois quelques explications, ce que je trouve toujours appréciable. On a d'ailleurs vite l'impression de faire un bond dans le passé, tellement le village a l'air d'être figé dans un autre siècle. Car Mortemart a une riche histoire derrière elle : saviez-vous que Madame de Montespan était la fille de l'un des ducs de Mortemart ?
france limousin haute-vienne monts blond mortemart
En parlant des ducs de Mortemart, leur château, construit au XVe siècle, est toujours debout (même s'il fut en partie démantelé sur l'ordre de Richelieu). On peut en faire le tour mais je ne sais pas du tout s'il est ouvert à la visite, peut-être dans le cadre de manifestations l'été ? En tout cas ce jour-là nous avons trouvé porte close (comme quasiment partout, il est vrai). 
france limousin haute-vienne monts blond mortemart
france limousin haute-vienne monts blond mortemart
Trois couvents furent fondés au XIVe siècle, dont deux ont subsisté jusqu'à nos jours (le troisième, le couvent des Chartreux, n'exista de durant un siècle). Le couvent des Carmes (photo ci-dessus) semble être le plus vieux des deux, mais c'est simplement qu'il n'a quasiment jamais été modifié : on peut entrer à l'intérieur admirer notamment son escalier monumental et quelques restes de peintures bien abîmées sur les plafonds ; parfois des expositions temporaires y ont également lieu. L'autre couvent est celui des Augustins, avec sa façade modifiée au XVIIIe siècle, accolé à l'église. Le collège du couvent abrite désormais les locaux de la mairie.
france limousin haute-vienne monts blond mortemart
france limousin haute-vienne monts blond mortemart
Sur la place principale, difficile de passer à côté de la halle de bois et de pierre construite au XVIIIe siècle, typique de la région. Eh oui, autrefois Mortemart était un important carrefour commercial.
france limousin haute-vienne monts blond mortemart
Enfin, il ne faut pas manquer l'église Saint-Hilaire, ancienne chapelle du couvent (dont le clocher ajouté au XVIIIe siècle, lorsqu'elle obtint le statut d'église paroissiale, semble jouer les tours de Pise sur la photo). À l'intérieur notamment subsistent des stalles du XVe siècle délicatement sculptées et en parfait état.
france limousin haute-vienne monts blond mortemart
france limousin haute-vienne monts blond mortemart   france limousin haute-vienne monts blond mortemart
france limousin haute-vienne monts blond mortemart
france limousin haute-vienne monts blond mortemart
Parmi les maisons de notables que compte le village, la maison de la Sénéchaussée, du sénéchal donc.

2 commentaires :