19 déc. 2014

Écosse - Loch Lomond

écosse scotland highlands loch lomond balloch

Si vous avez envie de votre dose de Highlands mais sans forcément s'enfoncer loin au nord, le Loch Lomond est parfait pour cela : à une heure de train de Glasgow, c'est l'idéal pour prendre un bon bol d'air frais et faire le plein d'images extraordinaires (ce billet aurait pu s'appeler celui-avec-le-même-paysage-pris-sous-cinquante-angles-différents... Heureusement, c'était un peu trop long !). Il existe plusieurs itinéraires (j'ai honte d'appeler ça des randonnées vu le niveau...) très facile qui permettent d'en découvrir le côté sauvage.

écosse scotland highlands loch lomond balloch

écosse scotland highlands loch lomond balloch

1er arrêt : Balloch, petite ville à l'entrée du loch et accessoirement terminus du train. Pour aller plus loin, il faut prendre un bus. Justement, comme nous avions une petite heure à attendre, nous en avons profité pour nous balader dans le parc à la sortie de la ville. Un plan récupéré à l'office de tourisme juste à côté de la gare et c'est parti (honnêtement il n'y en a pas vraiment besoin mais hey, ça fait un souvenir...). En plus, ça tombe parfaitement, l'une des entrées est située juste en face de la gare routière.

écosse scotland highlands loch lomond balloch

écosse scotland highlands loch lomond balloch

Après avoir marché le long du loch, on grimpe une petite butte qui amène au château. Malheureusement il était en rénovation lorsque nous y étions donc je vous épargne la photo des échafaudages. La balade, plutôt courte (comptez même pas une heure) se poursuit dans un jardin un peu plus loin, entouré d'un épais mur.

écosse scotland highlands loch lomond balloch

écosse scotland highlands loch lomond balloch

écosse scotland highlands loch lomond balloch

Et puis il est l'heure de prendre le bus pour la petite ville de Balmaha, sur la rive est du loch. Là j'avais repéré qu'il était possible de monter à bord d'un bateau postal pour faire le tour des quatre îles qui lui font face. Malheureusement, nous avons eu des problèmes de train et sommes donc arrivées bien après son départ... (De toute façon, je n'ai vu indiqué nulle part qu'il était encore possible de l'emprunter au mois d'octobre. Pas de regret donc.) Mais la navette pour l'île de Inchcailloch fonctionnait bien elle, et sur demande. Il faut dire que la traversée dure une poignée de minutes ! Il suffit, en achetant son billet, de convenir d'une heure de retour. 

écosse scotland highlands loch lomond balmaha inchcailloch

écosse scotland highlands loch lomond balmaha

Allez, je ne me retiens pas de partager cette anecdote 100 % vis ma vie de férue de technologie. Avant d'embarquer, petit moment de "panique" : la page web que nous avions gardée en mémoire sur la tablette de ma sœur avec la balade refuse de s'afficher. En bonnes citadines, nous demandons à tout hasard s'il y a du WiFi que nous pouvons utiliser pour recharger la page (comment dire ?). Hourra (...), c'est le cas. Sauf qu'une fois arrivées sur l'île, nous nous rendons compte qu'il n'y a qu'un seul chemin et qu'en plus il y a un petit plan au début du sentier. L'aventure, le plongeon dans l'inconnu, ce sera pour une prochaine fois. Allez, le ridicule ne tue pas... Si ?

écosse scotland highlands loch lomond balmaha

écosse scotland highlands loch lomond balmaha

écosse scotland highlands loch lomond balmaha inchcailloch

écosse scotland highlands loch lomond balmaha inchcailloch

Pour débuter, nous décidons d'emprunter le sentier qui mène au point culminant de l'île. Nous montons graduellement sous le couvert des arbres, le loch s'ouvre petit à petit entre deux trouées. Et soudain, il n'y a plus rien au-dessus de nous. Le vue est à couper le souffle. Et avec ces couleurs d'automne, c'est juste magique.

écosse scotland highlands loch lomond balmaha inchcailloch

écosse scotland highlands loch lomond balmaha inchcailloch

écosse scotland highlands loch lomond balmaha inchcailloch

Une fois les yeux rassasiés, nous redescendons pour rejoindre la petite plage qui se trouve à l'autre extrémité de l'île. C'est ici que nous décidons de pique-niquer, les pieds dans l'eau, seulement interrompues par une famille de canards. Incroyable, il fait presque chaud. Pour un peu, on se croirait seules au monde.

écosse scotland highlands loch lomond balmaha inchcailloch

écosse scotland highlands loch lomond balmaha inchcailloch

écosse scotland highlands loch lomond balmaha inchcailloch

Il est bientôt l'heure de reprendre le bâteau pour retourner sur le "continent" : deux heures suffisent en effet amplement pour tout voir. Nous terminons la boucle du sentier qui nous fait passer par les vestiges d'habitations de l'île : une ferme, un cimetière... Il faut dire que Inchcailloch (qui signifie l'île des vieilles femmes) abritait, selon la légende, un couvent bâti par Sainte Kentigerna. 

écosse scotland highlands loch lomond balmaha inchcailloch

écosse scotland highlands loch lomond balmaha

Il nous reste un petit moment avant le bus alors nous décidons de réaliser une troisième et dernière randonnée balade dominicale en suivant le Millennium Forest Path, qui emprunte notamment un petit bout de la West Highland Way, un des sentiers de randonnée qui traversent l'Écosse. Attention ça grimpe un peu mais la vue à destination mérite le petit effort supplémentaire. Là encore, il y en a pour moins d'une heure et tout est indiqué, aucun recours à une quelconque technologie n'est nécessaire !

écosse scotland highlands loch lomond balmaha

écosse scotland highlands loch lomond balmaha

écosse scotland highlands loch lomond balmaha

écosse scotland highlands loch lomond balmaha

Toutes les bonnes choses ont un fin... Avant de rentrer, petite pause au salon de thé en face de l'arrêt de bus pour un chocolat chaud bien mérité !

écosse scotland highlands loch lomond balmaha

Aucun commentaire :

Publier un commentaire