17 oct. 2013

Amsterdam - Nieuwmarkt

Nieuwmarkt ("Nouveau marché") fait partie du cœur historique d'Amsterdam. Il se situe à l'est du quartier rouge et est également parcouru de nombreux canaux. C'est un quartier à plusieurs facettes : au nord il donne sur le port et de nombreux bâtiments modernes ; au nord-ouest on trouve le quartier chinois ; au sud-est, l'ancien quartier juif. C'est ici que Rembrandt vécut entre 1639 et 1956 (avant de s'installer dans le Jordaan), alors à l'apogée de son art et de sa carrière.

Tout comme le centre médiéval, c'est un quartier que j'ai eu du mal à apprécier : j'ai eu beau l'avoir parcouru en long, en large et en travers (note pour la prochaine fois : optimiser son itinéraire), j'ai vraiment échoué à m'imprégner de l'atmosphère du quartier. On passe des petites rues tranquilles et désertes près du port à l'agitation touristique proche du quartier rouge... Je crois que c'est ces nombreux changements qui m'ont déstabilisé. Après avoir passé tout le matin à flâner le long des canaux, il en fallait un peu plus pour me séduire et la magie n'a pas opéré. Il y a néanmoins des coins très chouettes, pour peu que l'on s'éloigne des artères les plus animées.

amsterdam nieuwmarkt quartier chinois guanyin zeedjik

Le quartier chinois s'étend sur quelques rues à peine. En bordure du quartier rouge, on trouve cet étonnant temple bouddhique, le sanctuaire de Guanyin, une Bodhisattva. Il est situé dans Zeedjik, l'une des plus anciennes rues d'Amsterdam. Son histoire est intimement liée à celle de la ville : jusqu'au XVIIe siècle, elle était l'une des rues les plus agréables de la ville, là où les marchands fortunés habitaient. Une fois la ceinture de canaux construite, ils ont quitté le quartier pour s'y installer et c'est devenu un point de rendez-vous pour la vie nocturne et notamment pour les marins de passage. À partir des années 1960, la criminalité s'y installe et le coin devient franchement dangereux. Désormais, ce passé est révolu et le quartier a vu fleurir de nombreux restaurants asiatiques.

amsterdam nieuwmarkt quartier chinois

amsterdam nieuwmarkt waag

Sur la place de Nieuwmarkt se dresse le Waag. Construit en 1488 – ce qui en fait le plus vieux monument non religieux d'Amsterdam –, il était à l'époque l'une des portes de la ville. Sa fonction a beaucoup évolué au fil des siècles : poids public, prison, salle d'escrime, caserne de pompiers, salles des archives municipales et désormais bar-restaurant.

amsterdam nieuwmarkt

amsterdam nieuwmarkt canaux

amsterdam nieuwmarkt scheepwarthuis
Cet étrange et imposant bâtiment c'est le Scheepvarthuis, première production de l'école d'Amsterdam. Il a été construit en 1916 pour un consortium de compagnies maritimes : ce n'est donc pas un hasard si sa façade ressemble à la proue d'un navire. Désormais, il abrite un hôtel de luxe.

amsterdam nieuwmarkt street art

amsterdam nieuwmarkt scheepwarthuis

amsterdam nieuwmarkt scheepwarthuis

amsterdam nieuwmarkt

amsterdam nieuwmarkt NEMO
NEMO, le musée dédié à la science et à la technologie.

amsterdam nieuwmarkt montelbaanstoren
La Montelbaanstoren, une tour datant de 1521. À l'origine, elle s'intégrait à l'ancien rempart de la ville : de là, on pouvait surveiller les quais à l'est. La structure en bois qui la couronne a été ajoutée plus tard, au début du XVIIe siècle.

amsterdam nieuwmarkt

amsterdam nieuwmarkt zuiderkerk

La Zuiderkerk ("l'église du Sud"), construite au début du XVIIe siècle sous la direction de l'architecte Hendrick de Keyser, est la première église construite spécifiquement pour le culte protestant, même si elle est bâtie suivant la forme d'une église catholique. Son clocher a été achevé en 1614. Elle n'a plus de fonction religieuse depuis 1929, date du dernier office célébré, et elle abrite désormais les services d'urbanisme de la ville. Pendant la Seconde Guerre mondiale, durant la famine qui sévit durant l'hivers 1944, elle fit office de morgue.

amsterdam nieuwmarkt


amsterdam nieuwmarkt

Sur le Kloveniersburgwal, plusieurs édifices remarquables. C'est ici que fut construit le siège de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales (désormais le bâtiment abrite une antenne de l'université d'Amsterdam). Juste à côté de l'entrée située dans Oude Hoogstraat, on trouve au numéro 22 la plus petite maison de la ville :  sa façade mesure à peine plus de 2 m ! Rien à voir avec l'imposante demeure ci-dessus, construite en 1660 pour les frères Trip : les cheminées en forme de mortier rappellent les armes du commerce desquelles ils furent fortune. Quant à la façade, elle est agrémentée de huit colonnes corinthiennes, une par frère.

amsterdam nieuwmarkt waterlooplein

Plus au sud, Mozes en Aäronkerk, une église, désormais inutilisée, construite en 1841, à l'emplacement d'une ancienne église catholique. Elle donne sur Waterlooplein, une place où l'on trouve tous les jours (sauf le dimanche) un marché aux puces. Et juste à côté, l'ancien quartier juif. On y trouve la synagogue israélite portugaise (je regrette de ne pas avoir pu la visiter mais 12 € l'entrée comment dire...), construite dans les années 1670 et qui fut, à l'époque, la plus grande d'Europe, et le musée de l'histoire juive. 

amsterdam nieuwmarkt

Aucun commentaire :

Publier un commentaire